• Extrais du blog angelmimi

    • Cela faisait plusieurs jours que Aiko avait remarquée le comportement étrange des éleves a son égard. Lorsqu'elle marchait dans les couloirs elle se faisait systématiquement bousculer, personne ne s'excusait, tout les jours son casier était rempli de mots d'insultes, a force elle avait cessée de les lire car il s'agissait toujours des memes. Aiko pensait que tout cela s'arréterait mais elle se trompait. Ses amis voyaient bien que quelquechose n'allait pas mais a chaque fois qu'ils lui demandaient Aiko leur répondait que tout allait bien. Elle ne savait pas que tout ces mauvais traitements étaient volontaires, que l'on cherchait a lui faire du mal, a la briser, a lui faire passer un message. Elle ne se doutait pas que dans l'ombre les 3 filles avaient épiées les moindres de ses gestes, ses moindres conversations avec Haru, ses moindres sourires envers lui. Et elles étaient en colere plus que jamais "Cette fois tu comprendras définitevement le message..."

      La cloche de la fin des cours sonna et tous les éleves se ruerent vers la sortie, Aiko s'appretaient a partir au karaoké avec Risa, Ken, Natsu et Maru. Lorsqu'ils arriverent pres des portes de sortie, Aiko s'arreta brusquement:

      "Ah zut j'ai oubliée mes partitions en salle de musique, il faut que j'aille les chercher"

      "Ok pas de probleme on va t'attendre ici" Risa lui dit.

      "Merci, je vous promet de faire vite" a ces mots elle partit en courant. En entrant dans le batiment, allant vite, elle ne remarqua pas que les 3 filles avaient commencées a la suivre. Aiko monta a l'étage et en quelques instants elle se retrouva dans la salle de musique, elle entra et se mit a la recherche de ses partitions. Aiko étant concentrée dans sa recherche ne vit pas les 3 filles entrer derriere elle.

      "Ah enfin je les aies trouvées" a ce moment la porte de la salle claqua. Aiko se retourna surprise pour se retrouver face aux 3 filles, ses yeux s'écarquillerent et son corps se figea entierement. Elles n'avaient pas l'air de bonne humeur. Aiko sentait une menace émaner d'elles mais elle était pétrifiée par la peur.

      "Aiko, aiko, aiko,.... je vois que tu ne nous pas écouter..." la premiere dit calmement meme si son regard était empli de haine.

      "Je...je..."

      La seconde coupa Aiko,

      "Tu as un trou de mémoire ou la lecon qu'on t'a donnée la derniere fois ne t'a pas suffit"

      "Tu n'es vraiment qu'une sale petite peste tres persistente et notre patience a des limites" la troisieme dit.

      "On t'avais bien dit de ne pas t'approcher de Haru, et la meilleure chose que tu trouves a faire c'est de continuer a lui parler....Tu nous cherches ou quoi ?!?" la premiere dit en s'énervant. Aiko en avait marre, pourquoi fallait-il que sa tombe toujours sur elle .... elle rassembla son courage et leur dit :

      "Et alors, je ne crois pas que c'est a vous de décider pour Haru, il est en droit de parler avec qui il veut et sa ne vous concerne en rien..."

      "Quoi ?!?" crierent-elles en choeur.

      "De plus je ne vois pas en quoi vous auriez le droit de me dire ce que je dois ou ne dois pas faire..."

      "Espece d'insolente" la seconde cria et son poing partit dans le ventre de Aiko qui s'effondra sur le sol le souffle coupé. Une vive douleur lui traversa la tete lorsque la premiere lui donna un coup dans la tete, et qu'elle sentit du sang commencer a couler. La troisieme ensuite lui jeta un seau d'eau sur elle, la trempant jusqu'au os. Aiko avait la vision pleine d'étoile qui peu a peu se transformait en obscurité, avant de perdre connaissance la derniere chose qu'elle entendit fut : "Ne t'approche plus de lui ou tu le regretteras pour toujours" puis tout devint noir.

      A l'exterieur, les musiciens attendaient Aiko mais cela faisait 10 minutes qu'elle était partit. Inquiets ils déciderent d'aller voir si tout allait bien. Sur leurs chemin ils croiserent les 3 filles,

      "Vous n'auriez pas vus Aiko par hasard ?" Maru leur demanda

      "Non pas du tout" l'une d'elle répondit en retenant un sourire avant de partir avec les 2 autres.

      Suspectant que quelquechose se soit passé Risa et les garcons presserent le pas et arriverent a la salle de musique. Risa ouvrit la porte et hurla

      "Aiko !!!!!" en voyant le corps de Aiko étendu sur le sol dans une flaque d'eau et de sang.

      "Oh mon dieu, au secours !!!" dit-elle en se ruant sur Aiko. Risa était hystérique.

      Natsu qui avait réagi rapidement avait appelé une ambulance, Ken s'était approché pres de Aiko et avait taté son pouls.

      "Il bat toujours mais faiblement"

      Maru qui était partit en courant revint aussitot avec Mme.Taki (principale responsable de la section musicale).

      Lorsque Mme.Taki vit l'état de Aiko elle s'enerva : "Que lui est-il arriver ???"

      "On ne sait pas on la trouver comme sa, je vous en supplie faites quelquechose" lui dit Risa qui pleurait et en meme temps qui faisait pression avec son manteau sur la plaie sur la tete de Aiko afin de limiter le saignement. Mme.Taki allair répondre lorsque Natsu arriva avec les infirmiers qui emmenerent Aiko rapidement a l'hopital, ou elle fut admise en urgence, et directement operée.

      Aiko ne se réveilla que le lendemain matin, avec une legere douleur a la tete. Elle ouvrit les yeux petit a petit et commenca a reprendre pied avec la réalité. Tout était blanc autour d'elle. "Ou suis-je ?"

      "Tu es a l'hopital" une voix masculine lui répondit "cela faisait longtemps Aiko..."

      Elle plissa les yeux et reconnut le docteur qui s'était approché de son lit

      "Docteur Masahiro ?"

      "Oui c'est bien moi, comment te sens-tu ?"

      "Un peu déboussolée..."

      "Tes amis t'on amenée ici hier en fin d'apres-midi, tu étais dans un sale état, tu avais une large plaie sur la tete, tu étais trempée et inconsciente, que t'es t-il arrivés ?"

      "Eh bien...je cherchais mes partitions en cherchant j'ai malencontrueusement renversé le seau d'eau qui était dans la salle pour le nettoyage et ensuite j'ai glissée et je me souviens juste m'etre cognée tres fort la tete puis plus rien..." Aiko mentit, les mots des 3 filles résonnaient dans sa tete "Ne t'approche plus de lui ou tu le regretteras pour toujours", elle ne voulait pas savoir ce qui lui arriverait si jamais elle les dénoncait, surtout vus comment elles avaient réagis apres qu'elle leur avait répondu.

      "Ah je vois... Sinon je vois que tu es completement remise de tes brulures"

      "Oui..." répondit Aiko avec un regard vide empli de douleur...

        

      -------

      Chapitre 10, deja >.< Je sais, je sais je vous laisse encore en plan avec la fin du chapitre, hehe sa fait monter le suspense >~< J'espere que ce chapitre vous as plu ^.^

       

       28 commentaires
       
    •  

       8 commentaires
       
    •  

       5 commentaires
       
    •  

       8 commentaires
       
    • Les jours suivants se passerent sans encombre, mais Aiko n'avait pas remarquée que les 3 filles la surveillait dans l'ombre et n'appréciaient pas du tout le fait que Aiko et Haru discutait ensemble. Ce qui les révulsaient le plus était les regards que Haru donnait a Aiko, elles voyait bien que pour lui Aiko était spéciale. Elles voyaient bien que peu a peu, ils se rapprochaient l'un de l'autre. Il ne manquait qu'une goutte d'eau pour faire déborder le vase, "Elle va nous le payer tres cher..."

      Mercredi était de nouveau la, mais cette fois il s'agissait de l'examen de sport. Tous les éleves étaient réunis dans le stade. M.Ying et M.Yang étaient entrain d'expliquer le fonctionnement de l'évaluation au éleves. Aiko qui venait du sortir du vestiaire, allait rejoindre les musiciens, sur son chemin elle croisa Haru qui lui fit un sourire, ses joues se teinteres legerement de rouge et elle lui rendit son sourire. Elle rejoint finalement ses amis,

      "Ah.... je déteste le jour de l'évaluation de sport..." dit Risa

      "Ne t'inquietes pas tout va bien se passer, l'important c'est que tu fasses de ton mieux" Aiko lui répondit pour la rassurer.

      "Tu n'as pas de souci a te faire Risa, Aiko est la pour sauver l'honneur des musiciens" dirent Ken, Natsu et Maru en choeur. Cela fit sourire les 2 filles.

      L'évaluation démarra, les filles passaient en premieres, l'examen consistait en deux épreuves, la premiere épreuve consistait a courir un 100m le plus rapidement possible et la deuxieme épreuve était un course d'endurance de 20 tours a faire dans un temps donné, ou le plus rapidement possible. L'examen se passait a l'identique pour les garcons, qui pour l'instant attendait en observant l'évaluation des filles.

      La premiere épreuve passa rapidement, Aiko avait fait un temps de 15s ce qui la classait dans les premieres, Risa, elle s'en était sortit avec 25s. Les filles passerent a la seconde épreuve, en meme temps les garcons commencerent l'épreuve du 100m. Lorsque M.Ying siffla les filles partirent en courant pour 20 tours de stade, le groupe se disloqua peu a peu, Risa se trouvait en queue du groupe alors que Aiko avait prise la tete. 15 tours s'écoulerent de cette facon et Aiko avait doucement mais surement creusées l'écart entre elle et la seconde, elle en avait meme dépassées plusieurs dont un bon nombre avait ensuite abandonnées. Risa qui n'en pouvait plus avait dut s'arreter au 10eme tour. Ayant menée la course depuit le début, tous les garcons regardaient Aiko d'un regard admiratif, particulierement Haru qui ne pouvait pas decollés ses yeux d'elle.

      Aiko en était maintenant a son 18eme tour, seul une poignée de filles restaient, 'Allez je peux le faire, plus que deux tour...'. En apparence Aiko avait l'air parfaitement bien mais a l'interieur d'elle sa faisait déja plusieurs tours qu'elle souffrait. Finalement elle arriva sur son dernier tour, elle traversa la ligne d'arrivée "25min03s, Félicitations" M.Ying lui dit, M.Yang la regardait encore plus surpris "Elle a été rapide, dire que pour les filles ont leur avait donnée une limite de 40~45 minutes...". Aiko avec son temps venait de se classer premieres de toutes les filles de premiere et seconde années.

      Au moment ou Aiko avait franchie la ligne, Risa s'était précipitée vers elle juste a temps pour la rattrapée avant qu'elle ne tombe. Aiko était fatiguée et devait reprendre son souffle. Inquiet M.Ying lui demanda : "Est-ce que sa va ?"

      "Oui je vais bien, il faut juste que je reprenne mon souffle"

      M.Yang cria soudain : "Les garcons en place"

      En passant pres de Aiko en se rendant sur la piste, Haru s'arreta pres de Aiko "Bien joué" il lui dit en touchant legerement la joue, elle rougit, mais personne ne les avait vus, du moins c'est ce que Aiko pensait... Le cours de sport arriva a sa fin et du coté des garcons Haru se trouvait dans les meilleurs.

      En retournant dans les vestiaires avec Risa, Aiko remarqua que quelquechose était louche, on avait fouillés dans ses affaires, elle vérifia mais rien ne lui manquait, mais Risa trouva ce qui ne allait pas,

      "Aiko...ton uniforme..."

      Elle se retourna et vit que son uniforme était recouvert de traces de marqueur noir

      "Qui as pus faire sa ???" Aiko ne savait pas quoi faire...

      "Ecoute il y a une laverie ici donc on peut y déposer ton uniforme, par contre sa risque de prendre du temps vu les dégats, en attendant reste en tenue de sport, je suis sure que si on l'explique a Mme.Miku elle comprendra..."

      Aiko acquiesca et sortit du vestiaire avec Risa qui s'était changée, et allerent deposées l'uniforme a la laverie. Ensuite elles se séparerent car Aiko devait aller chercher des affaires dans son casier. En s'y rendant elle se fit plusieurs fois bousculée par des éleves, et en arrivant a son casier elle vit que l'on avait coller des mots d'insultes dessus qu'elle arracha et jeta a la poubelle. Aiko commencait a se rendre compte que quelquechose ne tournait pas rond 'J'espere que ce n'est qu'une mauvaise plaisanterie' mais Aiko ne se doutait pas que ce n'était que le début de l'enfer...

    « 02Bonne vac' + absence »

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :